accueil > catalogue > PL son > 005 Patrice Grente & Etienne Bonhomme

Etienne Bonhomme
électronique
 
Patrice Grente
électronique
 

Enregistré en 2006 par François Gouverneur, studio Gouverneur Paris.

Mixage et mastering : Patrice Grente & Etienne Bonhomme

Patrice Grente & Etienne Bonhomme

Infini PL son 005

Graphisme : Julien Sirjacq & Bryce Davesne

 
  

La musique électronique est née dans les années 70, et oui, les premiers instruments de ce type datent de 1876 (électromusical piano et harpe électrique d’Elisha Gray et Alexander Graham Bell), c’est dire s’il s’agit d’une longue et obscure histoire. C’est dans les années 50 qu’elle s’est définie comme genre musical à part entière avec l’apparition des premiers générateurs de sons synthétiques, et les premières oeuvres d’Herbert Eimert, de Pierre Schaeffer, Bério, Stockhausen... Musique des sous-sols et des laboratoires, des chercheurs et des scientifiques ? Pas nécessairement, car il s’agissait dès l’origine de recherches effectuées par des musiciens curieux de découvrir de nouveaux timbres et désireux d’élargir l’instrumentarium orchestral. Cet esprit dont est imprégné ce genre de musique implique que, si elle a une histoire, elle n’en reste pas moins exclusivement tournée vers la recherche de nouvelles textures, sons, timbres, ce qui constitue sa tradition. On sait aussi que l’improvisation n’est pas née non plus avec le jazz mais sûrement avec le monde lui-même, alors me direz-vous, rien de neuf ? Eh bien si, justement, ce disque, fruit de deux Frankenstein improvisateurs, qui inventent une musique complètement hypnotique, d’une incroyable chaleur, d’une surprenante douceur sous l’aspect a priori conceptuel de l’ensemble.

English description

1 – track one


 
2 – track two

 
3 – track three
 
4 – track four