accueil > catalogue > PL kraft > 054 Issachar

Emmanuel Piquery (Stupide)
rhodes, table sonore
 
François Rondel
sax alto, clarinette
 
Maxime Guillouet (Sucre de pastèque)
vibraphone
 
Nicolas Talbot
contrebasse
 
Pascal Vigier
batterie
 
Simon Deslandes
trompette, bugle
 

Enregistré en octobre 2016, au studio Télémaque.
Prise de son et mixage : Samuel Neaud
Mastering : Christophe Ménenteau

Issachar

Petites circulations célestes PL kraft 054

Pochette : HubbubHum

 
  

La Petite Circulation Céleste est une technique fondamentale du Qi Gong Taoïste.
Elle consiste à stimuler les énergies Yin et Yang dans deux méridiens très importants pour le corps et favorise une certaine fluidité.
On parvient, en pratiquant le mouvement, à un état de sérénité qui augmente la clairvoyance et permet d'éliminer les effets négatifs de la vie quotidienne, et de mieux en supporter la pression.

La musique que vous allez écouter dans ce deuxième album d'ISSACHAR à sortir au Petit Label, formation portée par la Compagnie de Simon Deslandes, "Ne Dites pas non, vous avez souri", constitue en quelque sorte les petites circulations célestes de ses instrumentistes et compositeurs. Elles générent ainsi des atmosphères hors du commun, au long de morceaux en forme de suite, qui découlent de trois années de recherche sonore : mouvement...mélodique, physique ou universel ?
Nous souhaitons qu’elles permettent également la bonne circulation des souffles à l’intérieur de vous mêmes !

La pochette sérigraphiée est accompagnée d’un livret décrivant l’histoire de chaque titre. Y sont évoqués une grande dame birmane, des résistants du Larzac, une saga d’hôpital, le sucre de pastèque...




English description

1 – Orchidée de fer
Simon Deslandes


 
2 – Sucre de pastèque
Simon Deslandes

 
3 – Gardarem
François Rondel
 
4 – Néphrostone
Simon Deslandes

 
5 – Ve life
Simon Deslandes
 
6 – Stupide
Simon Deslandes
 

Revue de presse

ISSACHAR, culture jazz
5 2017
> cliquer ici pour lire l'article en PDF

Issachar, musicologie.org
5 2017
> cliquer ici pour lire l'article en PDF