accueil > catalogue > PL blanc > 007 Marc Colson - Yves Rouil

Anna Aleksandrova
Anna
 
Annette Banneville
La Gestalt
 
Davis Hélaine
Musicien invité
 
Fabrice Duprey
Mazeppa
 
Feriel
Feriel
 
Franck Coméré
Musicien invité
 
Kaori Ito
Kaori
 
Madeleine Te Sla
La femme-trompette
 
Marc Colson
textes et musique
 
Marie-Eve Houg
Marie-Eve
 
Odile Catogni
O
 
Philippe Botta
Musicien invité
 
Sabrina Lagalle
Musicien invité
 
Sylvain Mégneau
Musicien invité
 
Sylvie Neel
Sylvie
 
Taslima Botta
Taslima
 
Yves Rouil
Lyvatruro, musique
 

Marc Colson - Yves Rouil

Sérinelles PL blanc 007

graphisme : Hélène Balcer

 
  

« Nous n’en saurons jamais plus ! »
 
J’ai composé des petites femmes qui tournent parmi les parfums et les sons. C’est ainsi que je les aime. Et c’est ainsi pourquoi les hommes ne sont que les rustres des chambrées des corps divisionnaires, Wozzeck !

Les Maries n’en sont pas pour autant des saintes, elles disparaissent à minuit-Cosi Fan Tutte. Sérinelle également. Aspirée par un ultime lâcher de séries.
 
Non-sériel, non-acousmatique, non-mixte et un peu tout cela à la fois, Sérinelle est un opéra de samples orchestrés par des notes et réciproquement.

« Qu’est-ce que tu racontes ! Toi ! »

Séduit par l’une d’entre–elles, un homme têtu poursuit l’obsession de faire rentrer le plus grand nombre de femmes possible dans son œuvre. Mais elles y disparaissent, s’y substituent les unes les autres, s’y recouvrent.

Au plus profond de son désabus, les revoici toutes, reprochant pour finir aux hommes, à lui-même entre-autres comme à son ami, de manquer d’ordre. Ce qui d’ailleurs n’est pas totalement inexact car son propre père disparaît à son tour.
 
Trancher. Survivre dans un temps qui, faute d’aller trop vite finit manifestement par ne plus en être du tout : le vouvoiement définitif. En quelque sorte, la Singularité. Parvenir à bâtir sur l’en-dépit du bon-sens. En dehors de l’autre, de soi-même-ces indispensables superflus.
 
Voici une histoire possible. Mais Sérinelle n’a pas de visage. Sérinelle est une sensation d’opéra.

1 – Scène II 7-Boulez
Marc Colson


 
2 – Scène III 11-Passepied-Bourrigodon Hommage à Seurat
Marc Colson

 

Revue de presse

Serinelle par Alain Lambert Musicologie.org
11 2013
> cliquer ici pour lire l'article en PDF