accueil > catalogue > PL blanc > 001 Eliane Davy

Eliane Davy
comédienne
 
Nicolas Talbot
contrebasse
 
Yann Letort
saxophones ténor & alto
 

Enregistré au château d'Anctoville (14).

Enregistrement et mixage : Nicolas Talbot.

Mastering : Antoine Simoni

Eliane Davy

Louise Labé PL blanc 001

Image et conception graphique : Ema Constantin

 

  

Ce disque est le premier de la collection "texte et musique" du petit label.
Ici, dans cet enregistrement du spectacle du même nom, la voix, le saxophone et la contrebasse viennent faire entendre la tessiture des vers pour les rendre visibles en quelque sorte.
Nous sommes à la fois dans le chant et la sculpture. Les mots s’incarnent par le son et le souffle. Saxophone, voix et contrebasse ne sont qu’une chambre de résonance qui fait vibrer la langue en tant que chair et en tant que signe : dans l’espace même de l’improvisation, les musiciens créent des liens, des ruptures, des échos, des respirations dans le seul but de souligner l’architecture du texte lyrique en même temps que la modernité de la pensée de Louise Labé. Entre amour et folie, entre mesure et déraison, entre harmonie et chaos, Louise Labé nous chante le vacillement du désir et le naufrage avéré de l’abandon.

1 – Elégie 1
 
2 – Elégie 2
 
3 – Elégie 3, Cosa
Tony Malaby


 
4 – Sonnet 1
 
5 – Sonnet 2
 
6 – Sonnet 3
 
7 – Sonnet 4
 
8 – Sonnet 5, Extrait de la Sarabande de la suite n°5 pour violoncelle seul
J.S. Bach
 
9 – Sonnet 6
 
10 – Sonnets 7 & 8, La dernière alternative
Jean-Benoît Culot
 
11 – Sonnets 9 & 10

 
12 – Sonnet 11
 
13 – Sonnets 12 &13

 
14 – Sonnet 14
 
15 – Sonnet 15
 
16 – Sonnets 16 & 17 & 18

 
17 – Sonnet 19, The mother of the veil
Ornette Coleman
 
18 – Sonnet 20
 
19 – Sonnets 21 & 22 & 23
 
20 – Sonnet 24, Cosas
Tony Malaby
 

Revue de presse

allumés du jazz 23 - louise labbé
8 2008
> cliquer ici pour lire l'article en PDF